3 règles d’or de la diversification alimentaire de bébé

3 règles d’or de la diversification alimentaire de bébé

Il n’est pas facile pour les parents de trouver des aliments adaptés à l’âge de leur bébé. Malgré cette difficulté, la diversification alimentaire du tout-petit ne doit pas être prise à la légère. Il s’agit d’une tâche complexe qui requiert de la réflexion et de la précaution. Afin de réussir la diversification alimentaire de bébé, voici 3 règles d’or à respecter.

 

1ère règle d’or : proposer de nouveaux aliments à bébé de manière progressive  

 

Les nutritionnistes de la petite enfance sont convaincus que la diversification alimentaire de bébé est importante. Elle débute généralement à partir de six mois. Bien entendu, l’appareil digestif du bambin est encore très sensible et fragile, raison pour laquelle la diversification alimentaire de bébé doit être progressive. Le but est de lui faire découvrir de nouveaux goûts.

Pour diverses raisons, il convient d’introduire les légumes avant les fruits. La plupart des bébés raffolent des goûts sucrés. Malheureusement, ce n’est pas le cas des légumes. Afin d’habituer le tout-petit à déguster des aliments non sucrés, l’introduction des légumes doit donc se faire en premier. Il suffit d’ajouter une cuillerée de légumes mixés (carottes, pommes de terre, etc.) dans le biberon de bébé. Il faudra ensuite changer les recettes tous les deux jours.

 

2ème règle d’or : manger avec son bébé  

 

Il arrive parfois qu’un bébé refuse les repas qui lui sont proposés. Il peut s’agir d’un nouvel aliment ou de mets déjà connus par le bambin. Dans tous les cas, les raisons qui le poussent à bouder ses repas sont multiples. Peut-être que les aspects des aliments (les légumes notamment) sont peu attrayants. C’est pourquoi il convient de rendre la texture des nourritures de bébé plus appétissante.

Il faut souligner que certains bébés n’aiment pas manger seuls. Le problème, c’est qu’ils ne savent pas comment expliquer cela à leurs parents. En partageant un repas avec son bébé, celui-ci sera plus enthousiaste et heureux. Il vaut mieux jouer avec le petit pour que le moment du repas devienne convivial. Il faudra également l’encourager à terminer ses mets en montrant le bon exemple.

 

3ème règle d’or : chanter une petite chanson

 

Il n’est pas facile de faire manger des légumes à son bébé, surtout s’il est têtu. Afin de l’inciter à prendre la cuillère, il est envisageable de lui chanter une petite chansonnette. Il est possible de trouver des comptines pour enfants faciles à retenir sur Internet. Si les paroles sont axées sur les fruits et légumes, ce serait encore mieux.

En chantant des chansons sur les légumes, les parents pourront encourager leur bébé à manger des mets moins goûteux. Afin de limiter les dégâts, il est indispensable de mettre un bavoir bandana autour du cou du petit. Il faut qu’il soit adapté à l’âge du bébé ainsi qu’à ses besoins. Le confort et la qualité de fabrication sont les principaux critères de choix d’un bavoir bébé.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier