Alimentation de bébé : quels sont les aliments à éviter ?

Il est de notoriété publique que l’organisme d’un bébé est encore très fragile. Certains aliments lui sont donc déconseillés, malgré les nutriments qu’ils renferment. Voici une liste non exhaustive des aliments à éviter, notamment avant ses 12 mois.

Pas de miel avant le treizième mois du bébé

Qu’il soit pasteurisé ou non, le miel est déconseillé à un bébé. Cet aliment aux multiples vertus est effectivement susceptible de véhiculer le botulisme infantile. Une maladie qui est issue des spores du Clostridium botulinum. Ainsi, lors de la digestion du miel, les bactéries renfermées dans ces spores sont capables de se développer, puis de sécréter des toxines. Le bébé qui en est sensible risque ainsi la paralysie. Selon les pédiatres, le miel n’est recommandé qu’à partir du treizième mois du tout-petit.

Poissons crus et Sushi

Les poissons crus et les sushis figurent aussi parmi les aliments qu’il ne faut pas donner à un bébé. Or, ces spécialités nippones ne sont pas sans danger pour les bambins de moins de deux ans. Les risques d’intoxication alimentaire sont effectivement élevés. Le mieux est d’attendre un certain âge pour que le bambin puisse se délecter pleinement de ces mets de choix.

Les fromages au lait cru

Les fromages au lait cru résultent d’un mode de préparation visant à neutraliser les bactéries nuisibles indissociables au lait non pasteurisé. Pour autant, les médecins sont unanimes pour déconseiller ce type d’aliment à toute personne présentant un système immunitaire plutôt faible. Les bébés et les personnes âgées sont les premiers concernés par cette mise en garde. Classés dans la catégorie des fromages à pâte molle, le Brie, le Bleu et le Camembert doivent être bannis de l’alimentation de bébé

Qu’en est-il des kiwis ?

Très riches en vitamine C, en potassium et en fibres, les kiwis sont malheureusement très allergènes. Il est donc prudent de les supprimer dans la liste de l’alimentation de bébé ou des ingrédients pour préparer le repas d’un bébé.

Le sel

Si le sel est la première cause de problèmes gastriques et d’hypertension chez les adultes, il représente un véritable danger pour les reins des chérubins. Raison pour laquelle il est déconseillé d’ajouter du sel à leur potager de légumes, malgré leur goût à la limite du fade. La même mise en garde concerne aussi les viandes, même si sans sel, elles manquent sensiblement de goût. Les parents les plus prudents ne penseront pas à deux fois avant de rincer à l’eau claire les légumes conditionnés dans des boîtes de conserve. Pour découvrir des accessoires et des aliments adaptés aux petits enfants, il est conseillé de se rendre dans une boutique pour bébé.

Le sucre

Le goût inné des bébés pour les aliments sucrés est bien connu. Son corps a d’ailleurs besoin de sucre pour bien se développer. Néanmoins, certains aliments comme les céréales et les fruits présentent un taux de glucide anormalement élevé. Ils sont ainsi formellement déconseillés, du moins avant les 24 mois du tout-petit. Passé ce cap, il est possible de lui donner du sucre, avec modération, tout en veillant à ce que cet aliment ne prenne pas le pas sur les protéines et les lipides.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier