Shopping Cart

Comment assurer la diversification alimentaire ?

Passer à une alimentation diversifiée consiste à introduire progressivement des aliments, autres que le lait, dans la nourriture du nourrisson. En effet, à la naissance, les bébés se nourrissent exclusivement de lait. À partir d’un certain âge, les spécialistes recommandent le passage à la diversification alimentaire.

 

L’âge idéal pour commencer la diversification

Pendant ses premiers mois, le nouveau-né a juste besoin de lait (maternel ou premier âge) afin d’assurer sa croissance. D’autant plus qu’avant 4 mois, ses reins ne sont pas encore très bien formés. En plus, en raison du risque d’allergie, commencer la diversification avant cet âge est déconseillé. Par contre, au-delà de l’âge de 6 mois, le lait à lui seul ne peut plus couvrir les besoins nutritionnels indispensables pour assurer le bon développement de l’enfant. Toutefois, avant de commencer la diversification, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin ou d’un pédiatre. En effet, chaque enfant est unique. Dans ce cas, seul un professionnel peut analyser l’aptitude de l’enfant à franchir le pas.

 

Par quels aliments commencer ?

 

De nombreux spécialistes conseillent d’introduire les légumes en premier. Viennent ensuite les fruits, puis les céréales. Pour les légumes, on privilégie ceux qui ont un goût léger et contiennent peu de fibre, comme la carotte, la courgette, l’épinard ou le potiron. D’autre part, la purée de fruits peut être proposée à bébé une quinzaine de jours après qu’il ait goûté aux légumes. Concernant les fruits, on a l’embarras du choix. Cependant, la règle d’or exige de proposer un fruit ou un légume à la fois, en commençant par de petites quantités. La quantité est à augmenter au fur et à mesure, mais également selon l’envie du tout-petit. Toujours dans cette phase de découverte, les céréales sont également essentielles à la bonne croissance de l’enfant.

Comment introduire les aliments ?

Les parents utilisent le biberon ou la cuillère pour introduire les aliments. Pour le biberon, la nourriture est mixée afin d’obtenir de la soupe. Dans ce cas, l’eau minérale du biberon peut être remplacée progressivement par l’eau de cuisson issue des légumes. Avec la cuillère, le nourrisson découvre à la fois un nouvel outil, un nouveau goût et une nouvelle manière d’avaler. Il est important de ne pas le bousculer. Dans ce cas, l’utilisation d’un bavoir bandana est recommandée afin de ne pas trop salir les habits de bébé. Pour les fruits, ils sont transformés en compote. Ce dernier est proposé en complément du lait. Le meilleur moment pour lui donner sa compote est à l’heure du goûter. Enfin, on ajoute les céréales au lait du matin et du soir. Si l’enfant est allaité, on lui proposera des céréales sous forme de biscuit adapté ou de pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SERVICE CLIENT 24/7

Notre équipe est à votre disposition pour toute question sur nos articles ou votre commande.

GARANTIE SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Nous proposons le Satisfait ou Remboursé pendant 14 jours après réception des articles !

PROTECTION DES DONNÉES

Votre vie privée et vos transactions sont protegées via la technologie SSL.