Comment concilier travail et allaitement exclusif ?

Comment concilier travail et allaitement exclusif ?

Si la plupart des mères allaitantes optent pour l’allaitement mixte au moment de la reprise du travail, l’allaitement exclusif est tout aussi possible. Il suffit de savoir bien gérer son temps au quotidien. Pour cela, deux solutions sont envisageables. Le point dans cette rubrique.

Ce que dit la loi

Le Code du travail prévoit que les mamans qui souhaitent continuer à allaiter leurs bébés à la reprise du travail ont un droit d’une heure d’allaitement par jour, soit 30 min le matin et 30 min l’après-midi. Ce droit leur est octroyé pendant un an, c’est-à-dire jusqu’au premier anniversaire de leur bébé.  À cet effet, les entreprises, notamment celles employant plus de 100 femmes sont tenues de prévoir un local dédié spécifiquement à l’allaitement. Cette pièce doit répondre à un certain nombre des critères d’hygiène et de sécurité.

Combiner travail et allaitement exclusif : comment faire :

En France, la reprise du travail est l’une des raisons pour laquelle les femmes allaitantes arrêtent précocement l’allaitement. Pourtant, avec un peu de motivation et d’organisation, allier vie professionnelle et allaitement est bel et bien possible. À cet effet, deux solutions s’offrent à toutes les mamans qui souhaitent donner le sein à leurs petits bouts de choux.

Amener bébé au lieu de travail

Si le lieu de travail met à disposition des mères allaitantes une espace dédiée à cet effet, il est plus facile pour ces dernières d’y amener leurs bambins. Certaines entreprises proposent même une crèche en local. Dans ce cas, les mamans n’auront aucune difficulté à donner le sein à leurs enfants. Il suffit alors de porter des vêtements d’allaitement et accessoires pour bébé et d’aller le rejoindre durant les pauses allaitement.

Mais si les contextes sur le lieu de travail ne permettent pas d’y amener les bébés, l’autre solution est de choisir une crèche ou une assistante maternelle la plus proche de son local professionnel. Dans ce cas de figure, les mamans peuvent aller allaiter durant les pauses. Ces dernières peuvent également demander à l’agent de la crèche d’amener les enfants pour qu’elles leur donnent le sein sur le lieu de travail. Cette alternative permet d’éviter la perte du temps lors des allées et venues crèche-lieu de travail.

Tirer son lait

Certaines mamans choisissent de faire garder leur bébé à la maison. Cela ne doit pas être un obstacle à l’allaitement exclusif. En effet, il est possible d’exprimer son lait sur le lieu de travail pour le donner à bébé le lendemain. Dans ce cas, il faut se munir d’un tire-lait facile à transporter. Il en existe pour tous les goûts, pour tous les besoins et pour tous les pouvoirs d’achat sur le marché.

Pour tirer efficacement son lait, il est primordial de choisir un endroit calme et propre. Afin d’optimiser la montée du lait, il est conseillé de masser doucement les seins tout en regardant une photo de son loulou. Les mamans peuvent enregistrer au préalable son enfant en train de gazouiller et l’écouter pour favoriser l’expression du lait. Pour bien conserver ce dernier, il suffit de déposer les flacons dans un sac isotherme contenant quelques pochettes congelées.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×

Panier