Les règles d’or pour faire manger des légumes à son bébé

Si un bébé refuse de manger ses légumes, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Il faut se mettre à sa place et essayer de comprendre pourquoi il (ou elle) se comporte ainsi. Ce qui est certain c’est que les tout-petits détestent les couleurs, les goûts et les odeurs des légumes. L’objectif est donc de réussir à persuader le bébé à les manger sans faire d’histoire. Bien entendu, c’est un défi titanesque que tous les parents doivent pourtant relever. Justement, voici les règles d’or pour faire manger des légumes à son enfant.

Éviter la précipitation

Il est vrai que faire manger des légumes à son bébé est un vrai calvaire. À chaque fois qu’on lui donne une soupe de légumes, il le recrache immédiatement. Mais il faut éviter de perdre son sang-froid dans des moments pareils. Se précipiter n’est pas forcément la meilleure solution, surtout s’il s’agit d’une phobie alimentaire. L’idéal serait d’aller étape par étape. En clair, il faut commencer par proposer à son bébé de petites portions de légumes, mélangées à d’autres aliments (viande, fromage, etc.). Le tout-petit pourra ainsi s’habituer à ces saveurs. Il convient d’augmenter la quantité des mets au fur et à mesure que le bébé continue de manger des bouillies de légumes.

Accompagner le bébé tout au long de l’apprentissage

C’est normal de voir un bébé refuser d’avaler un aliment qu’il n’a jamais goûté. Par exemple, s’il est habitué à manger des carottes mélangées à des pommes de terre, il hésitera à prendre une bouche de purée d’aubergine. Il faut retenir qu’un nourrisson de moins de six mois sait déjà reconnaitre les couleurs. Donc, sa réaction sera différente lorsqu’on lui propose de découvrir quelque chose de nouveau. Mais il ne faut pas s’en inquiéter, car le tout petit finira par s’habituer à manger d’autres légumes. Tout ce que les parents doivent faire c’est de les accompagner tout au long de l’apprentissage. Peut-être que le bébé sera plus réceptif si son papa ou sa maman lui montre le bon exemple. En effet, la plupart des bébés ont tendance à répéter les actions des adultes.

Utiliser des différentes légumes

Concrètement, il est impossible qu’un bébé déteste tous les légumes. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à demander l’avis d’un nutritionniste de la petite enfance. Dans tous les cas, il est conseillé de lui proposer des soupes préparées à partir de différents légumes. Si la maman ou le papa continue de donner des bouillies de carottes et de pommes de terre à la prunelle de ses yeux, il sera difficile de lui faire manger d’autres légumes. Il serait donc plus judicieux de varier les ingrédients nécessaires à la préparation des soupes de son bambin. Ainsi, le tout petit ne risque jamais d’avoir une carence en vitamines et minéraux essentiels à la santé. Bien entendu, il ne faut pas oublier de lui acheter un bavoir bandana pour éviter les éclaboussures à chaque fois qu’il mange ses soupes de légumes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier